Le respect des Principes Directeurs OCDE
Les Principes directeurs de l’OCDE ont été adoptés...

Syndicats des travailleurs de la Socapalm
Pour lutter contre les inégalités au travail...

Les petits producteurs d’huile de palme
Les petits producteurs sont des paysans qui possèdent et exploitent des plantations de palmier à hui...
Assister les victimes des exactions
Avec la privatisation se sont ajoutés, en plus de...

La SYNAPARCAM
Créée le 27 mai 2014, la SYNAPARCAM...

Historique du palmier à huile au Cameroun
Au Cameroun, l’exploitation du palmier par les communautés locales constitue un héritage social et c...
Dame DIMO EKONDE : Le cri de détresse d'une employée abusivement licenciée
Madame EKONDE Jeanne Florence épouse DIMO s’est engagée le 25 juin 2009 avec la Société PRO-SERVICE ...
L'association "LES BONS VOISINS" de Kribi (LBV)
Se regrouper pour participer au bien-être des populations...
Terminologies à décrypter
Cette section a pour objet de donner des définitions utiles  des expressions usuelles que vous renco...
Doléances
Doléances des populations riveraines et des travailleurs de la Socapalm depuis sa création jusqu’à s...
Le respect des Principes Directeurs OCDE
Création d'un espace de dialogue entre Riverains, Socapalm...
Syndicats des travailleurs de la Socapalm
Les petits producteurs d’huile de palme
Conflit foncier à Kienké : l'expropriation illégale au...
Assister les victimes des exactions
La SYNAPARCAM
Historique du palmier à huile au Cameroun
Dame DIMO EKONDE : Le cri de détresse...
L'association "LES BONS VOISINS" de Kribi (LBV)
Terminologies à décrypter
Doléances

SOCAPALM D'ESEKA : ENCORE UN LOBBY CORROMPU DANS LA GESTION DE LA SÉCURITÉ

La Socapalm d'Eseka passe le contrat de la sécurité de ses installations à l'armée de l'air au grand désarroi des populations riveraines...

 

Après Mbonjo et Mbongo, la Socapalm d'Eseka passe le contrat de la sécurité de ses installations à l'armée de l'air (nous dit-on !) ceci  avec la couverture habituelle des autorités (le préfet et le commandant de compagnie). Comme à Mbongo, le scénario est le même : on trouve toujours un lieutenant colonel ou un colonel à la supervision. Mais dans ce deal chacun trouve son compte, du préfet au commandant qui sont là pour la persuasion jusqu'au Directeur de Plantation sans oublier certains élites. Ils se partagent ce butin tous les mois au grand mépris des riverains.


L’impuissance des propriétaires actionnaires face à l’unilatéralité des gestionnaires de la Socapalm Quand la Socapalm joue avec le feu...


Le pire dans cette histoire c'est que les propriétaires actionnaires des champs sont traités comme des vulgaires manœuvres et non comme des partenaires sérieux. Ces planteurs actionnaires souffrent énormément  la preuve, le deal du contrat de sécurité dégage plus de 5 millions de F CFA par mois, plus de la moitié de cet argent est prélevé dans les fonds des riverains donc les actionnaires et la Socapalm donne le reste, c'est ça le partenariat ?


Des petites mesures prises par la Socapalm en faveur des riverains : l’arbre qui cache la forêt


Pour « contenter » les populations en colère face à la situation décriée , la Socapalm a recruté quelques jeunes du village qu’ils payent 60 000 F CFA et 100 000 F CFA le mois pour ceux qui occupent le poste de superviseur. En plus, il y a un vol organisé par certains agents de la Socapalm et leur au pont bascule.  La coupe des noix au champ programmée sans avertir les propriétaires actionnaires, lorsqu'ils font la coupe, ils mettent le tonnage dans un autre compte créé artificiellement. Tout ceci sous la passivité du Directeur général de la Socapalm qui continue à maintenir en place ces responsables de  plantation qui pillent et déstabilisent certaines unités des plantations de la Socapalm.


La direction générale de la Socapalm va-t-elle enfin se réveiller ?


Les manœuvres frauduleuses citées ci-dessus se passant actuellement à Mbongo, Mbonjo et Eséka sont à prendre au sérieux. Il faut rappeler une fois de plus au  Directeur général de la Socapalm que les bénéfices de l'entreprise seuls ne suffisent pas. Les ouvriers et les actionnaires locaux comptent aussi. Il y a de nombreuses attentes et énormément d’espoir sur ce Directeur général de la part de ces acteurs, mais saura-t-il taire les voix de ses collaborateurs malveillants qui le poussent toujours à la faute ?

Bell Bell Joseph

Synaparcam Mbongo

 

 

Laisser un commentaire

Top Articles

Espace Dénonciations

  • Un riverain de Kienké

    Je viens dénoncer les actes que Bolloré a accomplis dans nos plantations. Il a arraché nos terres, avec la complicité du chef de terre, et veut maintenant nous chasser du village. Aidez nous pardon...
    - Guest
    Wednesday, 23 November 2016 08:34 Votre site web
  • Alain TCHATAT

    Je viens dénoncer les attitudes de l'entreprise TACT Cie SARL, qui ne cesse de nous nuire avec les bruits de ses appareils. Nous nous sommes déjà plaints, mais rien n'est fait pour remédier à cela. Nous sommes même allé voir les autorités, mais rien ! Tout le monde semble sourd. Aidez nous SVP.
    - Guest
    Wednesday, 23 November 2016 08:29 Votre site web
  • Le Coordonateur Synaparcam Dizangué

    Je tiens ici à dénoncer les menaces, les persécutions et les intimidations dont je suis victime de la part de la Socapalm en complicité avec les forces de maintien de l'ordre de la localité de Dizangué ; ceci en raison de l'exercice de mes fonctions. Pas plus tard que le 09 novembre 2016, j'ai été convoqué et entendu par le commissariat spécial de la Sanaga Maritime, après une plainte déposée par la Socapalm. En m'y rendant, je m'attendais à tout, sauf à ce que l'initiateur de ma convocation soit cette agro-industrie. En fin de compte, j'ai constaté qu'il s'agissait là une fois de plus d'une tentative d'intimidation et de musèlement de cette société aux grandes tentacules, qui perçoit d'un mauvais œil les actions de revendication de leurs droits par les populations qui n'en peuvent plus de se laisser marcher dessus. Vivement que les autorités étatiques compétentes frappent du point sur la table pour que tout cela cesse.
    - Guest
    Wednesday, 23 November 2016 08:19 Votre site web

Galerie Photos

Productrice
La femme au coeur de la production d'huile de palme
Porteur
Une vue d'une plantation de palmiers à huile
Transport
A la recherche de moyens de transport décents pour les ouvriers
Travailleurs
Produire et améliorer les conditions des travailleurs
Usine
Invitons l'entreprise à une meilleure protection de l'environnement
Production
Production artisanale d'huile de palme
Logement
A la recherche des logements décents pour les ouvriers
Um Nyobé
Expression de liberté des peuples producteurs d'huile de palme
Usine
Une modernisation attendue des usines
Enfants pompant de l'eau
Pour un meilleur approvisionnement en eau potable des camps de la Socapalm
Pépinière Villageoise
Accompagner les petits planteurs dans leurs activités de production et de transformation
Entretien avec les victimes
Plus de proximité et de soutien aux personnes victimes d'exactions
Enfance paisible
Redonner espoir aux générations futures
Logement de fonction abandonné
Pour la restauration et l'amélioration des acquis du passé
Outil de transport des travailleurs
Militer pour un meilleur traitement des ouvriers
Syndicalistes en formation
La formation syndicale au cœur de l'action pour une meilleure maîtrise des droits du travailleur
Les membres de la SYNAPARCAM
Pour un dialogue constructif avec la Socapalm
Stade d'un camp de travailleurs
A la quête de l'épanouissement intégral du travailleur
Ecole de la Socapalm
L'éducation au cœur du plaidoyer
Logement vétuste peint à la chaux
Arrêter la mascarade pour réaliser de vrais changements
"Les Riverains" d'Edéa
Le mouvement de revendication est en marche
Une eau souillée
La pollution des eaux comme atteinte au droit à la vie des populations riveraines

Nombre de visiteurs

1056899
Aujourd'hui
Total
83
1056899
07-12-2019 16:38:28